Quoi de mieux que de commencer la journée par un bon bain ? Palmes chaussées, masque et tuba sur la tête, un petit tour vers le nord de l’Ilot Moro me permettra de voir de jolis poissons autour de belles patates de corail. Il fait beau, profitons-en, et le cadre est fort sympathique. En attendant que le vent se lève, je fais quelques bricolages, et puis à la mi-journée il est temps de lever l’ancre.

Fleur de Sel passe entre la Presqu'Ile d'Uitoé et les îles

Fleur de Sel passe entre la Presqu’Ile d’Uitoé et les îles

Continuant au nord du chapelet d’ilots donc l’Ilot Moro constitue l’extrémité est, Fleur de Sel atteint la Baie de St-Vincent en slalomant dans deux étroits chenaux situés entre la Presqu’Ile de Uitoé et les Iles Ndukué et Mathieu. La mer est haute, ce qui donne une petite marge supplémentaire, mais ce n’est pas le moment de s’échouer ! Je profite surtout du soleil bien haut pour voir les hauts-fonds et le corail.

Et puis, le vent nous poussant encore plein vent-arrière, nous remontons jusqu’au fond de la Baie de St-Vincent. J’ai un peu l’impression de voir une Bay of Islands nettement plus tropicale qu’en Nouvelle-Zélande, et avec des montagnes bien plus hautes en arrière-plan. Ou bien aussi les baies de Ilha Grande et de Paraty, mais en bien plus aride qu’au Brésil. Mais pour le reste, les dimensions, la topographie, le nombre d’îles de toutes tailles, ça y ressemble un peu. Nous avions évidemment vu de nombreuses fois cette région par la terre, entre la Tontouta (là où se situe l’aéroport) et Boulouparis. Mais la perspective vue de la mer est si différente et j’en ai encore une fois la confirmation.

L’ancre fait plouf dans 2m d’eau, à 200m en face des digues de Port Ouenghi. Ce n’est pas très bien abrité par brise de mer, mais dès ce soir, j’ose espérer que le vent tombera comme d’habitude, pour se muer après minuit en une douce brise de terre descendant des montagnes. Ca devrait donc bouger moins. Et en fin de journée, Heidi devrait avoir regagné le bord, à temps pour l’apéro et pour débuter un bon week-end de Pentecôte. Nous essaierons d’en profiter autant que faire se peut, car une bonne dégradation du temps est prévue en début de semaine prochaine.

1 commentaire

  1. Helgard écrit :

    Bon Weekend de Pentecote. Nous nous rejouissons de vous voir bientot. Helgard et Bruno.

    7 juin 2014, 20 h 01 min

Nous serions heureux d'avoir votre commentaire !

*