10 minutes de préparation – 2 portions

Quel meilleur moment pour vous parler du porridge que maintenant ? Alors que nous sommes en Patagonie, qu’il fait frais et souvent humide, et que les navigations exigent une alimentation qui tient bien au corps, le porridge convient parfaitement. En effet, ce plat d’origine nord-européenne fait partie des petits-déjeuners favoris de l’équipage de Fleur de Sel. Imaginez la scène : il est 5h30, il fait tout juste jour, mais la grisaille ambiante et les 12° dans le bateau n’incitent que modérément à sortir du lit. Encore moins à enfiler son ciré et à attaquer une journée de navigation sous la pluie, particulièrement si la météo annonce 25 nœuds de face… Cuisiner ne sera pas évident avant que l’on ait atteint le mouillage suivant. Autant commencer la journée, donc, avec un bon repas chaud, qui sera prêt en moins de 10 minutes, et qui nous procurera sucres rapides et lents pour tenir le coup !

Soit dit en passant, le porridge était un plat basique et peu cher. Il faisait d’ailleurs partie de l’alimentation standard des pénitenciers anglais, à tel point qu’en argot « doing porridge » a pris la signification de purger une peine de prison.

Que ce soit avec une bonne noix de beurre et du sucre brun, ou avec une bonne cuillerée de miel, essayez le porridge ! Et si vous ne l'appréciez que moyennement au petit-déjeuner, essayez le comme goûter-dîner lors d'une soirée d'hiver.

Que ce soit avec une bonne noix de beurre et du sucre brun, ou avec une bonne cuillerée de miel, essayez le porridge ! Et si vous ne l’appréciez que moyennement au petit-déjeuner, essayez le comme goûter-dîner lors d’une soirée d’hiver.

Ingrédients

  • 140 g de flocons d’avoine
  • 350 mL de lait
  • Sel
  • Miel

Préparation

Faire chauffer le lait, et le saler légèrement (une ou deux pincées de sel). Nous ajoutons aussi une ou deux grosses cuillerées de miel, qu’il faut mélanger un peu pour qu’il se dissolve dans le lait.

Pendant que le lait chauffe, y ajouter les flocons d’avoine, et porter le tout quasiment jusqu’à ébullition. Au bout de 5 minutes environ (durée variable selon les marques de flocons d’avoine), le porridge est prêt à être servi dans un bol ou une assiette creuse.

On peut le manger assaisonné de lait froid, de miel, de beurre et de sucre, ou encore de sirop d’érable. Les possibilités sont nombreuses ! On peut d’ailleurs aussi préparer son porridge avec plus ou moins de lait, voire de l’eau, selon qu’on l’aime très liquide et léger ou au contraire bien « mastoc ». Bon appétit !

Nous serions heureux d'avoir votre commentaire !

*