36 h d’attente – 1 h de préparation – 30 min de cuisson – 4 portions

L’inconvénient de cette recette est de devoir laisser la morue dessaler 36 heures, ce qui est un peu risqué si l’on n’a pas un récipient fermé. A éviter en mer, donc, si on ne veut pas avoir un bateau qui sent la morue au cas où l’eau se renverse… En revanche, l’avantage, c’est que la morue salée se conserve bien sans réfrigérateur. De plus, c’est un plat bien consistant, qui passe très bien lorsqu’il fait un peu frais, même s’il est un peu long à préparer, notamment lorsqu’il faut émietter la morue en enlevant les arrêtes.

Miam, c'est tellement bon que la moitié s'est déjà volatilisée !

Miam, c'est tellement bon que la moitié s'est déjà volatilisée !

Ingrédients

  • 500g de morue salée
  • 6 pommes de terre moyennes ou grosses
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de persil
  • environ 50 mL d’huile d’olive
  • environ 50 mL de lait
  • 1/2 citron
  • poivre
  • sel

Préparation

Faire dessaler la morue dans de l’eau (douce !) pendant 36 heures, en changeant régulièrement l’eau.

Faire pocher la morue 7 min dans de l’eau bouillante, et faire cuire pendant ce temps les pommes de terre coupées en petits cubes à la vapeur dans la cocotte-minute (eau de mer possible – 18 min).

Décoller la peau de la morue, qui doit maintenant se détacher plus facilement, et enlever les arrêtes, pour ensuite émietter la morue dans un plat qui va au four.

Y ajouter les pommes de terre fondantes que l’on écrase à la fourchette.

Presser l’ail et hacher le persil que l’on ajoute au mélange, et incorporer ensuite progressivement le lait et l’huile d’olive selon votre goût en mélangeant : la brandade doit alors devenir crémeuse.

Goûter et rajouter éventuellement un peu de sel, poivrer, et presser le demi-citron (avec un citron vert, cela convient aussi). avant de remuer encore le tout.

Passer le plat 20 à 30 minutes au four, si possible en terminant au grill si vous en avez un, et servez chaud.

Nous serions heureux d'avoir votre commentaire !

*