Nous-même avons été surpris d’avoir fait cette transat en moins de 2 semaines. C’est jeudi matin que nous avons pu jeter l’ancre devant le mouillage (rouleur) de l’île (paradisiaque) de Fernando de Noronha, avant-poste du Brésil dans l’Atlantique. Il nous reste donc une semaine de mer avant d’atteindre le continent à Salvador, mais nous avons décrété que nous sommes en vacances, histoire de profiter de ce beau parc naturel, dont les prix journaliers sont exorbitants.

Cependant, afin de vous faire patienter, nous avons mis en ligne un mois de photos au Cap-Vert, que vous pourrez trouver sur la page http://photos.belle-isle.eu/2010-06-cape-verde/ . En admirant ces paysages arides, nous sommes frappés des contrastes climatiques sur cette planète. En effet, au Brésil équatorial, c’est actuellement la saison des pluies, et les déluges d’eau nous ont permis de rincer la poussière accumulée pendant un mois sur Fleur de Sel, alors que nous étions au Cap-Vert… A bientôt !

Marché de rue au Cap-Vert

Nous serions heureux d'avoir votre commentaire !

*